Bocage des villes, bocages des champs

Dans le cadre de l’AMI Trame verte et bleue lancé en 2016, l’Union Régionale des CAUE des Pays de la Loire, grâce au CAUE de la Vendée qui a conçu l’exposition « Bocage des villes, bocage des champs » en partenariat avec le Centre Beautour, aborde la biodiversité locale à partir d’une approche paysagère.

L’exposition se déroule, comme nous le disions précédemment, dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « trame verte et bleue : de la planification régionale à la construction d’une stratégie territoriale », lancée par la Fédération Nationale des CAUE.

Cette initiative nationale est menée en partenariat avec l’Association des Régions de France et le ministère de la transition écologique et solidaire, la DREAL Pays de la Loire.


PARLER DE PAYSAGE POUR ABORDER LA BIODIVERSITE LOCALE

Le paysage nous permet, sans être un expert, de se rendre compte de l’évolution de notre cadre de vie, de l’état de la nature, de la biodiversité … En effet, il garde les traces de l’action des facteurs naturels et humains. Habitants, agriculteurs, touristes ou naturalistes y portent chacun un regard différent.

Le bocage est ici l’objet de tous les regards, en particulier celui des élèves de quatre écoles de l’agglomération de la Roche-sur-Yon qui  racontent leur paysage. Accompagnés par le CAUE, ils apprennent à le comprendre et nous découvrons au travers leurs regards les paysages dans lesquels nous vivons.

Apprendre à regarder, connaître la composition de notre cadre de vie grâce au regard des enfants est un des objectifs de cette exposition.

Le second est de prendre soin de ce paysage : que l’on soit un élu à l’échelle de sa commune, ou un individuel à l’échelle de son jardin.


EVEILLER L’INTERET SUR LES PAYSAGES QUOTIDIENS

Cette exposition parle des paysages quotidiens, mais comment peut-on les définir ? L’attention s’éveille devant un paysage nouveau ou exceptionnel, mais pourquoi s’intéresser à un paysage ordinaire ?
A cela, plusieurs raisons.

  • Le paysage est notre cadre de vie et bien souvent celui de nos activités. Il influence, sans que l’on prenne garde, notre humeur, notre comportement, nos façons d’être et de faire.
  • Il nous fournit des informations concrètes sur le climat, sur le vivant qui nous entoure, sur les formes du relief mais aussi sur ce que font les hommes dans ce territoire.
  • Il change en permanence et nous sommes intimement liés à lui.

Enfin, le paysage devient un véritable moyen d’échange et de dialogue entre acteurs locaux. Il s’avère être un outil pertinent pour élaborer des projets de développement à l’échelle du territoire, des projets d’aménagement et de protection de l’environnement.


UNE EXPOSITION DESTINEE AU GRAND PUBLIC

L’exposition comprend deux parties autonomes :
1. Une lecture du paysage de bocage mêlant le regard des enfants et celui des paysagistes
La première partie de l’exposition est issue d’un travail pédagogique, initié par le CAUE depuis le mois de septembre 2017, dans le cadre de « Regards sur mon paysage ».

Cette action de sensibilisation, destinée aux écoles primaires, mobilise cent élèves de quatre classes de CM1-CM2 sur La Ferrière, Les Rives de L’Yon, La Roche sur Yon et Venansault. L’aventure permet aux enfants de photographier leur paysage quotidien avec pour finalité la création d’un parcours de découverte des traces du bocage sur leur commune.

2. Une approche de la trame verte et bleue au travers l’évolution des paysages.

Pour aborder cette thématique, le chêne commun nommé « Quercus » traverse le temps et les paysages, du bocage au bourg. Vous pourrez découvrir l’importance des continuités écologiques, imbriquant le végétal et l’eau, utiles pour tous les êtres vivants.

Deux niveaux de lecture ont été choisis pour s’adapter aux différents publics :

  • Le chêne Quercus s’adresse aux enfants en racontant son histoire.
  • Les adultes peuvent compléter ces informations sur les thématiques abordant :
    • l’évolution des paysages,
    • le génie du bocage,
    • le progrès technique qui nous a déconnecté de la nature,
    • les techniques inspirantes pour l’avenir,
    • les nouvelles façons d’habiter et les nouveaux modes de vie,
    • le jardin source de biodiversité.

> INFORMATIONS PRATIQUES

L’exposition est visible au Centre Beautour du mercredi 24 janvier au mercredi 27 juin 2018.

En savoir plus, sur le Centre Beautour et sur l’exposition, cliquez sur l’image pour accéder au site internet :


Dès début juillet, cette exposition sera présente dans la Région des Pays de la Loire.

Elle est à la disposition aussi bien des collectivités que des écoles.

> CONTACT

Pour toute information complémentaire sur cette exposition, nous vous invitons à contacter le CAUE 85 au 02 51 37 44 95 ou par mail à l’adresse suivante : caue85@caue85.com.

> SUR LE MÊME THÈME

Publications régionales :

  • « Les têtards, symbole et inspiration », ce document ouvre des perspectives d’avenir pour l’arbre têtard, héritier des pratiques ancestrales de nos campagnes, en faisant redécouvrir les usages et qualités de cette pratique d’entretien
  • « Le projet d’éco-pâturage », L’éco-pâturage fait son retour dans les collectivités, élus ou techniciens trouveront les informations essentielles à la mise en place de ce type de projet

Publications du CAUE de la Vendée :